FRANCOIS MAFOUA : Rencontre autour de la forêt et du fleuve

9994
0
PARTAGER

 FRANCOIS MAFOUA  

Merci de patienter pendant le chargement...

Une expédition au cœur de la nature africaine, voilà ce que nous promet la nouvelle exposition de François Mafoua, à la Galerie Congo, intitulée « Rencontre autour de la forêt et du fleuve ».

Cet artiste français, d’origine congolaise, est un amoureux de la faune et la flore. Il nous emmène ici sur les rives du fleuve Congo et dès notre arrivée nous embarquons pour un voyage aussi étonnant que passionnant. Notre regard navigue de toile en toile, se promenant au bord de l’eau ou s’invitant à des réunions de village.

Ce peintre, et joueur de Likembé, n’est pas un artiste comme les autres. Il a la particularité d’exprimer son art sur différents supports tels que la toile de jute, les feuilles ou encore les peaux de bêtes. Le fait d’utiliser de tels supports donne une ampleur supplémentaire à chacune de ses œuvres. Car ici, bien évidemment le dessin compte mais la méthode utilisée peut parfois primer sur l’œuvre elle-même. Sur certaines de ses toiles il utilise un coquillage comme accessoire de peinture. C’est en ça que réside la particularité de ce brazzavillois, il ne peint pas uniquement l’Afrique, il la fait vivre dans chacune de ses étapes de création.

Les seules couleurs utilisées par le peintre sont des couleurs très naturelles comme le bleu, le vert ou encore le jaune. Et nous remarquons que le brocanteur de Saint-Ouen ne choisit pas de mettre de la couleur au hasard. La majorité des tableaux en couleurs sont ceux représentant ses thèmes principaux, c’est-à-dire les eaux et les végétaux. Il nous transmet alors ici l’importance de la nature, comme s’il avait voulu nous faire passer un message, celui d’admirer et de respecter ce qui nous entoure.

L’exposition de François Mafoua est donc une réelle prouesse en ce qui concerne les œuvres et la technique utilisée mais c’est également un message transmis à chacun. Un message d’amour et de tolérance envers la nature.

                                                                                                          Clémence Guillon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here