« Le Noir, couleur invisible ? » de Hilaire Sopie et Serge Alain Godong

848
0
PARTAGER
Le Noir, couleur invisible
Existe-t-il un problème des « noirs » en France ?

Les visages qui peuplent d’ordinaires certaines rues de Paris donnent souvent de la capitale française un parfum de Dakar, de Cotonou, de Kinshassa ou de Douala, tant il est aisé de lire dans ces traits remplis de mélanine le souvenir d’un continent dont l’image aux yeux du monde n’est pas toujours évidente à porter.

Le Noir, couleur invisible Afrique de ces déchirure et de ces défaites que le temps et l’espace n’ont jamais réussi à refermer, d’aussi loin que surnage les siècles de l’esclavage et les décennies de la colonisation. On dirait alors qu’il faut une couleur précise pour incarner ces horreurs répétées…

Le noir donc, couleur d’une peau qui est, à la mémoire des hommes le pire des malentendus qu’ait pu donner à lire l’histoire de l’humanité.

Aux Etats-Unis comme en Europe occidentale, en France, pays constitutionnel des droits de l’homme et de l’égalité, le noir, couleur à problèmes autour de laquelle les langues se délient pour approuver ou dénoncer la teneur de ces oppressions.
Y’a-t-il un problème noir en France ? C’est à cette question que tente de répondre ce magazine de 26 minutes réalisé par Serge Alain Godon et Hilaire Sopie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here