LES LECTURES DE GANGOUEUS – Invité : JOSS DOSZEN « Pars mon fils, va au loin et grandis »

322
0
PARTAGER

Merci de patienter pendant le chargement...
 JOSS DOSZEN 

RésuméJOSS DOSZEN

Pars mon fils, va au loin et grandisHormis la découverte du sens du mot « accueille », une autre de mes idées reçues tomba dès la seconde semaine de présence au Sénégal. Le trente et un Décembre, jour des feux d’artifices géant sur la « Place de l’Indépendance » ; fut pour mois comme une révélation. Une révélation de beauté.

J’arrivais d’Afrique central avec de gros préjugés sur la femme Sénégalaise musulmane, donc voilée et dénuée de tout charme. Quelle connerie !

Quand pour la première fois j’ai vu ce rassemblement de beautés fardées avec un vrai sens artistique ; même si parfois outrancier ; habillées des plus belles tenues traditionnelles ou des dernières robes à la mode sur Fashion TV ; tellement sexy que les belles de Brazzaville auraient pu passer pour des nièces d’Ayatollah iraniens en plein ramadan ; j’ai compris que s’ouvrait à moi un potentiel futur de délicieuses jouissances.

Pour la première fois de ma vie je voyais de visu des filles tout droit sorties des clips américains les plus sélectifs. C’était magnifique. Et quelle diversité ! Des boubous traditionnels les plus riches en dorures, aux jeans Diesel super stretch en passant par les robes moulantes, façon tapis rouge de Cannes ; tous les looks se mélangeaient pour faire un arc-en-ciel de style.

Les yeux m’en sortaient de la tête de même qu’à tous les amis congolais, gabonais, camerounais ou ivoiriens qui constituaient déjà mon entourage pour les trois années qui allaient suivre.


Biographie  JOSS DOSZEN

JOSS DOSZENDoszen n’est qu’une illusion; Doszen n’est que le prétexte d’un conteur qui se veut le fruit de l’Afrique et d’un zeste d’occident, ce qui fait de lui un des nouveaux visages qu’a engendré la mondialisation ; un parmi des millions.

Doszen n’est que le prétexte d’un conteur auto-éditeur qui veut faire parler cette frange de nouveaux africains ; ceux qui ont les pieds enracinés en Afrique et le cœur qui voyage aux quatre coins du monde.

Doszen n’est pas un écrivain, c’est le pipeline par lequel un homme veut délivrer des histoires de vie par tonnes, des mètres cubes de parcours personnels, des barils de fantasmes modernes. Doszen n’est là que pour vous transmettre des phrases, des mots, des lettres ; par n’importe quel prétexte.
(Source : Babelio.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here