RAHMATOU KEÏTA – Réalisatrice guinéenne

542
0
PARTAGER

Merci de patienter pendant le chargement...
Sahélienne née au Niger, RAHMATOU KEÏTA est Peuhl, Sonrhay et Mandingue. RAHMATOU KEÏTAAprès des études de philosophie et de linguistique à Paris, elle s’y installe et commence une carrière de journaliste dans la presse écrite et la radio, avant de travailler à la télévision. Chroniqueuse, présentatrice de journal télévisé, animatrice d’émission et reporter, elle a travaillé pour des chaînes de télévision françaises et internationales, dont le magazine culturel d’Antenne 2, L’Assiette anglaise1. Elle a une fille, Sarah.

En 2009, elle est présidente d’honneur du Festival du film panafricain3.

En 2010, Al’lèèssi, son documentaire consacré aux pionniers du cinéma africain, sort dans les salles françaises, après avoir été présenté à Cannes en 20054, qui raconte l’histoire de Zalika Souley.

En 2012, sur RFI, elle est présentée comme la première journaliste issue de la « minorité visible »5,6.

2016 : Zin’naariyâ! (The Wedding Ring) – (L’alliance d’or) .


Filmographie de  RAHMATOU KEÏTA
  • 1986 : Djassaree
  • 1992 – 1997 : Femmes d’Afrique (série 26×26′)
  • 1999 : Le Nerf de la douleur
  • 2000 : Une journée à l’école Gustave-Doré
  • 2001 : Les États généraux de la psychanalyse
  • 2010 : Al’lèèssi… une actrice africaine7,8
  • 2014 : Jìn’naariyâ!9

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here