L’Art d’être un homme, Afrique Océanie

597
0
PARTAGER

L’Art d’être un homme, Afrique Océanie

En Afrique, comme en Océanie, les hommes apparaissent rarement sans ornement. Portés au quotidien ou lors de cérémonies cultuelles, les parures et les emblèmes témoignent d’expériences vécues notamment lors des rites d’initiation qui marquent les différentes étapes de la vie d’un individu. La transformation de l’apparence première, autrement dit du corps nu, est révélatrice du statut occupé dans la communauté.

Tous les signes, objets et marques corporelles, affichent l’identité d’une personne et la situent au sein d’un groupe où elle trouve sa place selon son âge, son sexe, sa fonction – celle de chef, de chasseur, d’officiant ou de devin jouissant d’un certain prestige. Les hommes parés sont au centre de relations complexes où se tissent une infinité de liens tant sociaux que religieux, liens avec les autres membres de la société, les ancêtres et les êtres du monde surnaturel…

Monsieur Bonny Gabin, Attaché culturel du Musée Dapper, est l’invité de l’émission Vernissage. Il nous parle de l’exposition intitulée : L’Art d’être un homme Afrique, Océanie organisée du 15 octobre 2009 – 11 juillet 2010 par le par le Musée Dapper à Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here