« LOUNGE KRE YOL,  » dernier album de DOLOR RAVI

1300
0
PARTAGER

Sérénité, voyage et bien-être. Voilà ce à quoi on pense lorsqu’on écoute l’album de Dolor Ravi, «Lounge Kré Yol ».

En écoutant son dernier opus, majoritairement instrumental, cet auteur-compositeur-interprète atypique nous donne envie d’aller faire un tour sur les plages de Fort-de-France. Les sonorités Zouk et Jazz ont le pouvoir de nous faire voyager. Mais « Lounge Kré Yol » ce n’est pas uniquement de la musique antillaises, c’est surtout un savant mélange de soul, de jazz mais également d’électro-lounge. Ce nouveau concept représente en réalité une parfaite harmonie entre Dolor Ravi (aux influences martiniquaises) et les musiciens américains avec qui il a collaboré (aux influences Hip-hop et soul).

Ce Melting pot musical se remarque sur chaque chanson de l’album. En effet bien que certaines soient en créole telle que « An nou Biguiné » et d’autres en anglais comme « Back to essentials », le mélange culturel est toujours présent. Ainsi lorsqu’on s’attend à trouver de la musique traditionnelle sur des paroles créoles, Dolor Ravi nous surprend en utilisant davantage de sonorités électroniques. L’arrangement synthétique, les fines touches de salsa et l’énergie du saxophone rendent cette œuvre musicale chaleureuse et entrainante

Une étonnante prouesse pour un cadre à la chambre de commerce de Martinique, qui a fait de la musique sa vraie passion. Connu et reconnu dans le monde de la musique après avoir reçu le prix Sacem en 2011 dans la catégorie « Meilleur album Mordern-Jazz/Recherche » pour son premier opus « Foyal Blues », Dolor Ravi nous prouve une fois de plus qu’il n’a pas démérité.

Nous savons de l’artiste lui-même qu’il est en pleine préparation de son dernier album dont la sortie est prévu pour Décembre 2012. En espérant que ce dernier nous enchante autant que les précédents.

                                                                                                         Clémence Guillon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here