MOH ! KOUYATE retourne le Studio L’Ermitage

604
0
PARTAGER

MOH ! KOUYATE     

Merci de patienter pendant le chargement...

Avant le concert, il nous avait prévenus : « On va mettre le feu ce soir ! » Et c’est dans une salle pleine à craquer que Moh ! Kouyaté a tenu ses promesses. L’artiste guinéen s’est produit avec toute son équipe le mardi 18 Juin 2013 au Studio l’Ermitage.

MOH ! KOUYATEC’est en famille que Moh ! Kouyaté monte sur scène. Son oncle au balafon, son cousin à la guitare et le reste des instruments joués par des amis. Pas de folies dans les costumes. La fratrie en tenues traditionnelles africaines et Moh ! dans un autre genre : pantalon cigarette gris, chemise par dessous son blazer et un chapeau assorti au reste pour couronner le roi de la soirée.

Quand le groupe entonne ses premiers accords, le public ne se fait pas prier pour se mettre à danser dans une ambiance très chaleureuse. Il faut dire aussi que la première partie a permis de chauffer la salle avant la montée sur scène de Moh !. Effet réussi car le groupe est très vite entré dans le vif du sujet et le public tout en communion avec eux.

Moh! Kouyaté et son groupe mêlent les sonorités traditionnelles mandingues aux mélodies plus modernes de sensibilité jazz et blues. Le tout judicieusement servi par la voix douce et mélodieuse de ce « griot des temps modernes ». On retrouve sur certaines chansons de son répertoire les sons mêlés du Balafon, du violon, de la guitare électrique et de la batterie. Un mélange que certains trouvent culotté, mais qui fonctionne. On en redemande.

Cette fusion de styles et de genres confère à la musique de Moh ! une forte personnalité et une réelle authenticité. Ce qui a pour conséquence de drainer sur sa page Facebook plus de 1000 fans.

La complicité entre le public et le groupe est bien présente, entretenue par la grande famille venue en masse assister au concert. Quelques fans du groupe présents, interpellent, saluent, encouragent le chanteur. Tout cela en exécutant des pas de danse ! Et cela donne des mouvements plus traditionnels pour les initiés et un peu timides pour les curieux, venus assister au concert grâce à la magie du bouche à oreille. Il y a de tout dans le public. Des femmes et des hommes en costume occidental, d’autres vêtus de vêtements traditionnels et surtout des enfants… Normal : la musique de Moh ! Kouyaté fédère.

A l’âge de 14ans, Moh !, de son vrai nom Mohamed Kouyaté, se met à la guitare. Instrument avec lequel il excelle rapidement. Il est repéré par un pilier du blues, Correy Harris (qui a composé des musiques de film pour Martin Scorsese). Ils font ensemble des tournées européennes et américaines.

Même si sa musique prend ses racines dans les rythmes traditionnels Mandingues, Moh ! a emprunté aux chanteurs tels que Ben Harper ou Jimi Hendrix le côté bluesy et rock de son répertoire.

Le concert de Moh! Kouyaté c’est une invitation au voyage. Un mélange des genres, des influences et des inspirations. Une balade musicale par laquelle on va d’escales en escales avec comme point de départ la Guinée. Mais c’est aussi beaucoup d’énergie, de danse et le sentiment d’avoir passé une soirée loin de nos frontières.

Charles Trognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here