Charles TROGNON (Stagiaire : Mai – juin 2013)

1474
0
PARTAGER

 Charles TROGNON  

Merci de patienter pendant le chargement...

« Trognooooon » ce Charles ! Il faut tout de même se méfier des apparences. Avec son air de premier de la classe, on lui donnerait, comme qui dirait, le bon Dieu sans confession mais attention, Charles est le roi des petites gaffes sans conséquences. Néanmoins, Monsieur retombe toujours sur ses pattes. Blagueur invétéré, une petite plaisanterie et le tour est joué, sa maladresse est oubliée dans un éclat de rire.

Passionné de sport : hockey, football, basket, tennis, il connaît tous les joueurs, toutes les règles et lors des rencontres, rien ne lui échappe ! Il en va de même en ce qui concerne la musique, la danse et les autres disciplines artistiques. Certes au départ, Charles ne connaissait pas spécialement les artistes du sud mais très rapidement, il a su trouver des repères, distinguer les rythmes, les accents, les instruments … Dynamique, ouvert, désireux d’apprendre et doué d’une mémoire phénoménale il retient tout de ce qu’on lui dit. Chanceux car n’a pas bonne mémoire qui veut, cette capacité lui joue certains tours, pour le plus grand plaisir de ses collègues : tous les airs musicaux lui rentrent dans la tête ! Résultat, Charles chante, fredonne, bat le rythme toute la sainte journée. Reflex qui a tendance à l’agacer furieusement ….

Charles TROGNON, un repoter qui ne compte pas pour des prunes

Etudiant en école de journalisme, Monsieur Trognon sait tout de même rester sérieux dans son travail. En tournage, fini les étourderies (ou presque), le jeune homme d’origine lilloise sait qu’il n’a pas droit à l’erreur. Son école lui a appris les bases, maintenant c’est à lui de faire ses preuves. S’il veut devenir journaliste sportif à la télévision ou à la radio, il s’agit de saisir toutes les occasions possibles de progresser. Alors, Charles s’installe derrière la caméra, fait ses réglages, au début hésitant, puis de manière de plus en plus assurée. Ses gestes se font plus fluides, ses plans plus esthétiques, il travail mieux, plus vite, prend les réflexes. On ne l’arrête plus.

Naturellement à l’aise et très spontané dans la vie comme dans le travail, en interview Charles enchaîne les questions, rebondit sur les réponses, dialogue avec les musiciens, les artistes tantôt sur le ton de l’humour, tantôt plus sérieusement. Et on peut dire que cela marche plutôt bien : ses interlocuteurs sont à l’aise, répondent aux questions les plus indiscrètes sans rechigner.

Et c’est également sans rechigner, et même avec plaisir, que ce lillois de 21 ans se documente sur les sujets qu’il ne maîtrise pas. En effet, Charles veut apprendre, Charles a soif de savoir ; presque autant que de Coca-Cola ! Boisson qu’il ne cesse de siroter de 10H à 18H.


Ah oui parce qu’une autre des caractéristiques de Charles est son estomac : Charles aime manger, cela lui donne soif, alors Charles boit, puis grignote et rebois et ce toute la journée. Parce qu’il faut savoir une chose : un Charles affamé est un Charles moins drôle, moins efficace.


Cette petite parenthèse passée, l’un des atouts phares de Charles est sa curiosité. Exempt de préjugés, loin d’être prétentieux il veut apprendre tout et de tout le monde. Son passage chez Sud Plateau lui aura donné l’envie de découvrir l’Afrique, ses cultures, ses langues, et aussi ses sports.

 

Jamais à court d’idées, Charles poursuit son rêve et ses études dans l’espoir qui sait, de devenir peut être un jour le nouveau Nelson MONFORT français. C’est tout le malheur qu’on lui souhaite en tout cas.

Kessen NDOUR

___________________________________________________

Travaux réalisés par Charles TROGNON à Sud Plateau TV

1 –
Emmanuel Djob : l’Entrepôt fait son « Djob »
2 – Moh ! Kouyaté retourne le Studio L’Ermitage

3 – Syrine Ben Moussa, une artiste pluriculturelle

4 – PANAIBRA GABRIEL CANDA apprivoise son corps et revisite l’Histoire

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here