GERALD TOTO & OUSMAN DANEDJO, un Warm Up show envoutant

1296
0
PARTAGER

GERALD TOTO & OUSMAN DANEDJO   

Merci de patienter pendant le chargement...

C’est l’effervescence à l’Alimentation Générale en ce mercredi de la mi-janvier. Comme chaque mois, le bar organise ce soir-là une sorte de scène ouverte à l’initiative du dynamique bassiste Camerounais, Hilaire Penda. Divers artistes sont ainsi conviés à monter sur scène pour donner le meilleur d’eux même lors de ce
Warm Up Show. Aujourd’hui, Hilaire a tenu à inviter deux musiciens aux voix d’exceptions, rencontrés lors de ses voyages à l’étranger : Ousman Danedjo et Gérald Toto. Leur complicité semble évidente, et les deux univers respectifs des chanteurs se marient parfaitement. Après une petite heure de balances, les trois compères rejoignent quelques habitués attablés à côté de la scène, l’ambiance est à la rigolade. Vers 20h30, la salle commence à se remplir. Les serveuses parcourent la salle, assiettes et verres en mains, la soirée démarre. Une heure plus tard, Hilaire monte sur l’estrade pour donner le coup d’envoi du concert. Une jeune guitariste passe derrière le micro pour la première partie et fait l’unanimité dans la salle désormais comble. Les deux stars de la soirée sont attendues avec impatience. Il n’y a plus une place de libre autour de la scène lorsque le premier morceau est entamé. Hilaire accompagne quant à lui ses deux convives à la basse.

Toute la salle est envahie par le rythme de la musique…

Il est difficile de se retenir de danser avec un pareil rythme et de telles sonorités entrainantes. Quand ils ne jouent pas de la guitare, ce sont les voix des artistes qui font office d’instruments. Lorsqu’Ousman chante, Gérald lui répond et vice-versa, leur musique est un véritable dialogue, un assemblage de mélodies d’une douceur incomparable qui semble faire planer le public. Sous la lumière rougeâtre et tamisée de la grande salle de l’Alimentation Générale, toutes les conditions sont réunies pour que la fusion opère, tant sur scène que parmi les spectateurs. Si un message est passé, c’est sans aucun doute une invitation au voyage. A travers une rencontre, un carrefour musical entre l’Afrique, le Brésil et le Jazz, les deux artistes ont réussi leur pari ce soir-là, ils nous ont fait quitter Paris pendant quelques heures. On a hâte de découvrir le futur album issu de leur récente collaboration !

Sophie du Chayla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here