JANEY’ ANN, par elle-même

1921
0
PARTAGER

Merci de patienter pendant le chargement...
 MAIS QUI EST JANEY’ANN ?

Sa nationalité ? Antilienne. Ce qu’elle fait ? Du KaMo’JAZz.

EnteJANEY' ANNndez Ka « MOTS » JaZz. Et les Kamo aussi. En kréyòl, l’information qu’on fait passer.
Ce qu’on y trouve ? De la vie. Des rires d’enfants. Des coups de gueule. Des rencontres.
Des pays exploités, des peuples bafoués. Des Ailleurs. Du voyage. Du second degré. Et du premier.
De la responsabilité personnelle. Des bonheurs. Simples. Des Anges. De l’aberrant. Des colibris.
De l’invitation à être merveilleusement et inconditionnellement Soi.
Une infinité de possibles
si on se les autorise. Pas si compliqué, au fond.

Janey’Ann elle touche à tout et elle le fait plutôt pas mal. Elle voyage, beaucoup, et ça nourrit son âme. Son regard sur l’autre. Elle parle le kréyòl sans l’avoir appris. La Gwadloup pour racines, irrationnelles. Elle part du principe que la seule chose qui nous empêche d’être le meilleur de nous-mêmes, bien dans nos baskets et pas à l’étroit dans celles du voisin, c’est la conviction que l’on peut avoir, perverse, de ne pas en être capable. La bonne nouvelle ? Un cercle vicieux, ça s’inverse. Les cercles vertueux, ça existe. Et ça marche. A merveille. Janey’Ann, c’est bon pour le moral, ils l’ont dit à la sortie des concerts. « ça devrait être remboursé par la Sécu ».

En un mot ?  Janey’Ann, ça ne s’explique pas, ça se vit !


Signes particuliers :

1 * Une âme kréyòl viellie en fût de chêne comme un bon Saint-Emilion, pendant 300 ans, dans le corps d’une Parisienne blanche d’à peine 30 ans, vous croisez ça souvent, vous ?

2* Se balade dans les rues en sifflant. Et en souriant. Si si.

3* Excroissance textile de 30 cm sur la tête. Ce n’est pas contagieux. Quoi que.

4* Sait ce que veut dire « lëpp-lëpp », « ñama-ñama », « saï-saï » et vous ? Non.

5* Vous arrête dans la rue, dans le métro, pour vous présenter son album. Proche des gens en somme. Et l’humain ? Ça fonctionne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here