LES LECTURES DE GANGOUEUS – Invité : MOHAMED MBOUGAR SARR pour «La plus secrète mémoire des hommes» Prix Goncourt 2021

12867
0
PARTAGER

Merci de patienter pendant le chargement...

Résumé :

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de « Rimbaud nègre », depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T.C. Elimane, se confrontant aux grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ?
Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda…
D’une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des hommes est un roman étourdissant, dominé par l’exigence du choix entre l’écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d’amour à la littérature et à son pouvoir intemporel.

Mohamed Mbougar Sarr, un Goncourt drôle et cérébral

Biographie

Mohamed Mbougar Sarr, fils de médecin, grandit au sein d’une famille nombreuse à Diourbel. Il fait ses études secondaires au prytanée militaire de Saint-Louis-du-Sénégal avant de venir en France faire des classes préparatoires au lycée Pierre-d’Ailly de Compiègne puis intégrer l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Son premier roman, Terre ceinte – décrivant la vie d’une petite ville sahélienne fictive mise sous la coupe de milices islamiques djihadistes –, reçoit en 2015 le prix Ahmadou-Kourouma au salon du livre de Genève puis le Grand prix du roman métis de Saint-Denis-de-la-Réunion.

Son second roman, Silence du Choeur – portrait du quotidien de migrants africains en Sicile – a reçu le Prix littérature monde du festival Etonnant voyageur de Saint-Malo .

Mohamed Mbougar Sarr est par ailleurs l’un des dix co-auteurs de l’ouvrage collectif « Politisez-vous ! », essai où ont également contribué Hamidou Anne et Fary Ndao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here