LES LECTURES DE GANGOUEUS – Invité : JOCELYN DANGA pour «Cette lettre que je t’écrirai peut-être jamais»

1520
0
PARTAGER
Merci de patienter pendant le chargement...

RÉSUMÉ  :

Un jeune soldat, seul dans sa tente une nuit noire… Il se sent désespéré, comme acculé au pied d’une falaise. Tout ce qu’il désire, c’est écrire une lettre à sa mère. Il ne lui manque que la force de commencer…

« La semaine dernière j’ai shooté un zigue.
J’revenais d’garde à Ngeleba et… la faim me rongeait les os du corps.
Cet homme devant moi avait pas d’arme. C’était pas un rebelle. C’était pas un motomoto ni un bikilakila. C’était un paysan quelconque, un péquenaud. Un individu comme ça. J’l’ai sommé d’s’arrêter. À l’orée du sentier. J’ai pris sa chèvre. J’avais faim. J’lui ai dit d’partir. De m’laisser sa chèvre et d’partir. J’lui ai dit gentiment  : « Dégage, pauvre con ! ».
Cet homme voulait pas bouger d’là.
Pas sans sa chèvre. »


BIOGRAPHIE  :
Jocelyn Danga est un auteur et dramaturge né à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Le Large, sa toute première pièce de théâtre, paraît chez l’Harmattan en 2019. En 2021, il publie Un oiseau à l’aube dans un recueil de trois pièces de théâtre des éditions Passage(s). En 2023, Jocelyn Danga publie le récit Cette lettre que je t’écrirai peut-être jamais, pour lequel il est récompensé de la médaille d’or des IXème Jeux de la francophonie, dans la catégorie Littérature nouvelle.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here