Eléonore PASCOLINI (Stagiaire : Janvier – février 2013)

1634
0
PARTAGER

Eléonore PASCOLINI   

Merci de patienter pendant le chargement...

Le journalisme fait voyager Eléonore

Eléonore Pascolini, née au printemps 1991 fait son stage d’hiver chez Sud Plateau Tv. Retour sur son parcours exotique.

« Je pense que c’est le meilleur métier pour partager avec les autres », voilà comment Eléonore voit le journalisme. Cette jeune fille sociale étudie le journalisme à l’ISCPA. C’est dans son petit appartement parisien qu’elle explique ce choix. Un choix qui s’explique notamment par ses expériences personnelles, mais surtout par ses voyages. Dont un qui a changé sa vie. A l’âge de 16 ans, elle traverse l’Atlantique pour vivre un an aux Etats-Unis. Une fois dans l’Ohio loin de ses parents, son frère et sa sœur, l’adolescente se découvre. Sa mère confie « elle s’est toujours senti à l’étroit à Rouen », sa ville d’origine. Durant cette année riche en rencontres où elle a fréquenté des jeunes issus des quatre coins du monde, elle refuse dans rester là. Dès son retour elle prolongera l’aventure en découvrant d’autres pays : Turquie, Italie, Maroc, Canada, Guyane, Grèce ou encore Egypte. Des années très rythmées qui lui font oublier celles du lycée où elle a beaucoup douté. « Les voyages sont pour moi un moyen d’exister mais surtout de me connaître. A chaque voyage j’ai l’impression de savoir qui je suis vraiment. »

Cette expérience aura donc changé sa vie mais à seulement 21 ans elle doit reprendre ses études. C’est la raison pour laquelle elle se dirige vers un univers où elle pourra lier l’utile à l’agréable. L’idée du journalisme devient pour Eléonore une évidence. Selon elle, c’est cette profession qui lui permettra de voyager. Cette grande bosseuse qui a enchainé les petits boulots dépose donc ses valises à Paris pour y faire ses études. Capitale où elle se sent tout de suite à l’aise « le mélange des cultures me rappelle mes voyages ». Eléonore a besoin de grandeur. Elle a toujours su ce qu’elle voulait ou du moins tout fait pour l’obtenir. Avec un caractère bien trempé qui irrite parfois ses nombreux et fidèles amis, elle est exigeante avec elle-même. A présent, la jeune adulte au style vestimentaire extravagant se sent bien dans sa ville où elle est très entourée. Elle profite des soirées parisiennes et de la musique, car cette petite brunette adore la danse et ne manque pas une occasion de se déhancher sur le dancefloor.

Sa passion pour la musique a d’ailleurs été le facteur qui fait qu’elle n’a pas hésité une seconde pour commencer un stage chez Sud Plateau TV. Elle était assurée d’être plongé dans le milieu culturel qui l’attire beaucoup et fait partie de ses préférences pour l’avenir. Avenir toujours flou pour Eléonore qui a beaucoup d’ambition. Elle se voit beaucoup dans le photo-journalisme et ses amis l’imaginent bien à la radio, elle qui n’a pas sa langue dans sa poche. Dans ses grands yeux verts on lit aussi beaucoup d’excitation quand elle évoque le métier de reporter de guerre…

Quoiqu’il advienne la généreuse Eléonore a beaucoup à offrir au monde qui l’entoure.                                                                                                          Eléonore Rezkallah
_________________________________________________________________________________

Réportages réalisés par Elénore Pascolini

1 – « DE LA HAVANE à PARIS. TOURS ET DETOURS » de Jesse Fernandez – A La Maison de l’Amérique Latine (Paris 7è)

2 – FESPACO 2013 : Conférence de presse à la Cinémathèque de Paris.

3 – SANKOFA, the place to be

4 – KUKU à La Bellevilloise

 5 – « MOI, MONSIEUR, MOI  » de Patricia Gomis – Au TARMAC (Paris 20ème)

6 – TANGO PASSION fête ses 20 ans aux Folies Bergères, Paris

7 – BLACK BAZAR au Studio l’Ermitage

8 – MARION SILVA : le blues capverdien à la trompette

9 – L’AUTRE JOURNAL : 3ème édition – mars 2013

10 – L’AUTRE JOURNAL : 2ème édition – février 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here