Eléonore REZKALLAH (Stagiaire : Janvier – février 2013)

1509
0
PARTAGER

Eléonore REZKALLAH 

Merci de patienter pendant le chargement...

Eléonore Rezkallah, journaliste à devenir

Etudiante en journalisme depuis deux ans, cette jeune fille au caractère bien trempé défend, avec passion, son envie de devenir journaliste.

Quand ses camarades, à l’école, rêvaient d’être maitresses ou vétérinaires, Eléonore souhaitait déjà parler et écrire. Très vite, elle s’est rendu compte que les médias l’intéressaient beaucoup et que sa passion se tournait vers l’écriture.

Pendant ses années de collège, elle s’imagine porter une robe d’avocat. Un métier qui demande de la recherche, de la hargne et surtout des convictions. Eléonore croit en la justice et c’est aussi ce qui l’attire dans ce métier. Pourtant, les années passent, et la jeune fille change. C’est en arrivant au lycée, qu’Eléonore se rend compte que le droit n’est peut-être pas la voie qu’elle souhaite emprunter. C’est en réfléchissant à ses envies, son caractère et ses attentes futures qu’elle tombe tout naturellement sur le journalisme.

L’écriture.

Eléonore REZKALLAHEléonore a, depuis sa plus tendre enfance, toujours aimé écrire. Depuis son arrivée à l’ISCPA (Institut Supérieur Communication Presse et Audiovisuel), elle se sent à l’aise en techniques rédactionnelles et en écriture journalistique. Alors que le syndrome de la page blanche envahit la plupart de ses camarades de classe, Eléonore n’a jamais aucune appréhension à l’écriture. Ca vient tout seul. Ce qui est difficile, c’est de s’arrêter d’écrire ! C’est aussi le Bescherelle de la classe ! Une habitude pour ses camarades que de lui donner leurs articles pour qu’elle les corrige. Eléonore est une accrue des fautes d’orthographes. Une aubaine pour ses amis ! La langue française, elle la trouve jolie, il faut donc y faire attention. Mais dans le journalisme il n’y a pas que l’écriture et Eléonore le sait. Actuellement en stage de JRI (Journaliste Reporter d’Image) elle se sent dans son élément. Plusieurs soirs par semaine, elle part avec sa caméra découvrir de nouveaux lieux parisiens. Lieux qui lui étaient encore inconnus jusqu’à maintenant. Une chance pour elle, qu’elle sait attraper. Toujours partante pour de nouvelles aventures, elle ne s’arrête jamais. Pendant que d’autres se sentirait débordé de travail, Eléonore est ravie. Se retrouver submergée de montages à faire et de reportages à écrire, c’est son truc !

Et plus tard alors ?

Quand on lui pose la question, elle lève les yeux au ciel et l’on peut voir un sourire s’afficher. Elle est prête à prendre ce que le monde a à lui offrir. Encore un peu perdue dans ses idées, elle ne sait pas ou l’avenir la conduira. Une chose est sure, il faut qu’elle parcourt le monde. Peut-être qu’après sa licence à l’ISCPA, Eléonore poursuivra ses études en Master pour une spécialisation.

Ecrire est une certitude mais elle ne sait pas encore dans quel domaine. Elle se plait dans son stage actuel où elle transporte sa caméra. Peut-être que nous la retrouverons, dans quelques années, sur une chaine de télévision. En tout cas, on ne peut pas s’inquiéter sur l’avenir de cette jeune femme qui sait saisir toutes les occasions que la vie lui offre. Ne jamais abandonner, et toujours persévérer malgré les obstacles, c’est son credo. Ouverte à toutes les propositions, ce qui lui importe, c’est de profiter au maximum des opportunités que son futur métier lui offrira.

Eléonore Pascolini



Les travaux d’Eléonore REZKALLAH  à Sud Plateau TV

1 – Django Unchained s’attaque à Montmattre

2 – MARIO SILVA : le blues capverdien à la trompette

3 – DANS LES COULISSES DES BALLETS DE TAHITI ORA

4 – IBEYI : du rite à la scène

5 – « DE LA HAVANE à PARIS. TOURS ET DETOURS » de Jesse Fernandez

6 – TANGO¨PASSION fête ses 20 ans aux Folies Bergères, Paris

7 – « HEEE MARIAMOU !!! »  de Maïmouna Coulibaly : hymne à la jeunesse

8 – « LA LOUCHE EN OR » de Véronique Essaka

9 – L’AUTRE JOURNAL : 2ème Edition mars 2013

10 – L’AUTRE JOURNAL : 3ème Edition février 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here