ADOTE KPAKPO (Stagiaire : Mai – Juillet 2014)

646
0
PARTAGER

ADOTE KPAKPO  

Merci de patienter pendant le chargement...

Adoté : l’art de manier les mots … et pas que


Certains pourront penser qu’il est feignant. D’autres diront qu’il est tout simplement économe de ses moyens. Assis au fond de la pièce, Adoté, est discret, imperturbable. On ne sait jamais vraiment ce sur quoi il travaille. Face à son écran d’ordinateur, ses écouteurs sur les oreilles, il est très calme. Silencieux, timide au premier abord, presque réservé. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture ? Ce n’est qu’une fois qu’on apprend à le connaitre, que l »on casse un petit peu sa carapace, qu’Adoté se révèle.

Chevalier servant
Souriant et blagueur ce jeune étudiant en communication s’avère très poli, courtois et même galant. Toujours prêt à aider les jeunes demoiselles en détresse. Preux chevalier, il porte sur son corps le trépied et la caméra, pour ne pas que son lourd fardeaux pèse sur le dos de ses fragiles collègues d’à peine un mètre 60. Peu importe qu’il ait une musculature pas aussi développée que le Prince charmant, Adoté n’en est pas moins brave. Toujours prêt à faire plaisir, il s’arrange toujours pour justement, arranger les autres. Mais attention, toujours à moindre coût pour lui. Il ne s’agit pas d’être trop bon, et trop… Vous aurez deviné la suite.

Une plume audacieuse

Cet étudiant en première année à l’EFAP (Ecole des attachés de presse) est arrivé au 26 rue des Rigoles (siège de Sud Plateau TV) pour faire ses preuves, tâter de la caméra et surtout affirmer son style d’écriture. Toujours à la recherche de la perfection, de cette petite chose qui fera toute l’originalité de son papier, il aime à se démarquer au travers de ses reportages. Moins intéressé par le montage, il veut écrire, passionner, interpeller. C’est un peu la force d’Adoté. D’apparence discrète, il ne veut pourtant ne laisser personne indifférent. Paradoxal n’est-ce pas ? C’est de ce contradiction que naît toute l’intrigue autour d’Adoté. D’un naturel donc très calme, il sait pourtant se faire entendre. Pas question donc de rire de tout ou de faire des blagues déplacées. S’il plaisante lui-même de ses origines et de sa couleur de peau, il met un point d’honneur à ce qu’on ne tombe pas dans le cliché. Encore une fois, tel un justicier qui ne prône qu’une chose : la justice.

Une éloquence grandiloquente
Dans un monde où les « jeunes » parlent de moins en moins correctement ; dans un monde où le langage SMS fait des ravages au point de mettre à mal la langue française, Adoté lui, s’exprime avec brio. Phrases enjolivées. Adjectifs parfait. Tournures de phrases appropriées, le jeune homme sait se faire entendre. Pas besoin pour lui d’élever la voix. Il lui suffit d’ouvrir la bouche, pour captiver. Parfois noyer, quand lui-même se trouve dans l’embarras. Il cherche à parler le plus à propos possible. Quitte quelquefois à en devenir un peu lourd. Mais c’est comme ça qu’est le personnage d’Adoté : toujours à la recherche de la perfection. Jusqu’au moindre mot : la communication.

Audrey Bouts


Travaux  réalisés durant le stage :
01- OPEN DE PARIS 2014 DANSE LATINES ET STANDARD

02 – BRAZILIAN SUCCESSION, le Clube dos Democraticos électrise le New Mornin
03 – KELIN-KELIN ORCHESTRA

04 – SAHMAOUI vs OUSMANE KALIL
05 – Edition de juin 2014 – Par Adoté Kpakpo

06 – AURELIEN BARBET (Stagiaire : Mai – Juillet 2014)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here