Guillaume BLAISON (Stagiaire : juin – août 2015)

    317
    0
    PARTAGER
    L'AUTRE JOURNAL : Edition de juillet 2015 - Par Guillaume BLAISON Depuis toujours Mickey et Minnie, Dingo, ou encore les sept nains, n’ont pas de secret pour Guillaume, puisqu’il a grandi à Marnes-la-Vallée, aux côtés de ces personnages qui nous sont tous familiers. D’ailleurs, si vous voulez entrer gratuitement dans le plus grand parc d’attraction français, n’hésitez pas à devenir ami avec lui, puisque sa mère travaille à Disneyland. Bon en même temps, il ne m’a toujours pas proposé d’y aller. Je dois peut-être tout simplement en déduire qu’on est ami seulement sur Facebook !
    A 18 ans et son bac dans la poche, il débute une nouvelle vie. Ce passionné de sports – il pratique le handball – est admis à Rennes pour suivre des études de STAPS (abréviation moins chiante à dire que cette appellation barbare : « Sciences et techniques des activités physiques et sportives »). Mais après seulement une année, il revient vers ses amis Donald duck, Aladin et Némo, ou plus plutôt il retrouve sa mère et sa petite sœur. Mais c’est surtout pour se diriger vers une nouvelle vocation, que Guillaume quitte la Bretagne, qui l’avait pourtant si bien accueillie – mais rassurez-vous, en amateur de bon jeu, il n’est pas devenu supporter du Stade Rennais !
    De retour dans la ville de son enfance, il décide de s’inscrire dans une école parisienne de journalisme. Un métier qui lui permet d’aiguiller sa curiosité débordante, faire des découvertes et de nombreuses rencontres.
    Que de chemin parcouru pour le jeune homme de 22 ans. Aujourd’hui, le monde merveilleux et magique de Disney ne l’intéresse plus vraiment. Il préfère manger un taboulé oriental en regardant un épisode de Game of Thrones.
    Véritable touche à tout, Guillaume s’est pratiquement tout faire. Après avoir fait ses preuves dans une petite radio locale et avoir mis sa plume au service de l’hebdomadaire « La Marne ». Guillaume a su démontrer toute l’étendue de son talent pendant son stage à Sud Plateau TV. Avec lui, un sujet pas terrible, sur un évènement où il ne se passe rien (je pense à un artiste en particulier), devient un reportage intéressant, qui donne l’impression au téléspectateur d’avoir raté quelque chose, alors qu’en vrai, c’était chiant à mourir ! Mais il n’y a pas que pour le journalisme que Guillaume est talentueux. C’est la meilleure personne qui soit, si vous avez des revendications auprès de votre patron, comme ne pas travailler le week-end par exemple. Il ne serait donc pas étonnant de le voir dans quelques années travailler à France Télévision. Un groupe, où les salariés aiment bien faire grève.

    Benoît Thérèze


     

    TRAVAUX REALISES PENDANT LE STAGE


    MUSIQUE
    01 – La-33
    02 – Los Salsos +
    03 – Argentinisimo de RICARDO DE ALIAGA
    04 – BARLY BARUTI, au Centre Wallonie Bruxelles (Paris)

    ARTS PLASTIQUES
    05 – MY BUENOS AIRES, une déambulation singulière dans la capitale argentine
    06 – LES VISAGES DE L’AMERIQUE LATINE par Florian Domergue : DES CLICHES POUR COMBATTRE LES CLICHES
    07 – L’INCA ET LE CONQUISTADOR
    DANSE
    07 – « Le Cargo » de FAUSTIN LINYEKULA
    L’AUTRE JOURNAL
    09 – Edition de juillet 2015, par Guillaume BLAISON
    PORTRAIT
    03 – Benoît Thérèze (Stagiaire : juin – juillet 2015)


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here