« LA FUITE » de Driss Homet : RECIT AUTOBIOGRAPHIQUE D’UNE GUERRE AU CONGO

956
0
PARTAGER

Driss Homet 

Merci de patienter pendant le chargement...

Dans La Fuite, Driss Homet met en scène la guerre civile de 1997, au Congo. Des représentations se tiennent au théâtre Comédie Nation, du 13 janvier au 5 février 2016.
A peine 24 ans, et Driss Homet se produit déjà sur les scènes parisiennes. Ce jeune auteur et metteur en scène a découvert le théâtre et l’art du spectacle lorsqu’il était enfant. A l’époque, la mère de sa meilleure amie faisait passer des castings. Elle propose alors à Driss d’être figurant dans un film au côté de Kad Merad. « Dans le film, il y a eu un gros plan sur moi. Cela m’a fait bizarre… ma première minute de gloire » plaisante Driss. Mais cette brève expérience crée un déclic chez lui. « A ce moment là, j’ai su que je voulais faire mon métier dans le monde du spectacle». C’est alors le début d’un bel avenir qui s’ouvre à Driss Homet.Pour se lancer dans l’aventure, il est d’abord entré dans l’école d’audiovisuel, l’EICAR, basée en banlieue parisienne. Suite à cela, Driss tente de rentrer dans un conservatoire, sans grand espoir. Il passe plusieurs examens. A sa plus grande surprise, il est reçu dans tous les établissements où il a postulé. « On était 500 personnes par conservatoire à vouloir entrer. En plus, il n’y a pas beaucoup de noirs qui demandent à entrer là-bas. Je n’y croyais pas trop et finalement j’ai réussi ». Il commence alors à découvrir en profondeur le théâtre classique dans le conservatoire du 16e arrondissement, encadré par Eric Jakobiak, professionnel du théâtre. Cela permet à Driss de mieux connaitre les codes de la dramaturgie et de commencer à développer un imaginaire théâtrale plus riche. Puis, ce jeune passionné présente un texte à un concours ( ?). Encore une fois, à son plus grand étonnement, la chance lui souri. Il fait parti des deux auteurs sélectionnés. A cet instant, la carrière de Driss Homet décolle véritablement. Le texte est mis en scène par Laetitia Guédon ( ?). Elle possède une compagnie de théâtre depuis plusieurs années. Elle connait l’art du spectacle comme sa poche. Une bien belle occasion pour Driss Homet de voir son œuvre entre de bonnes mains. Ce texte, c’est La Fuite. Une autobiographie. L’histoire de sa vie. Afficher l'image d'origine

Ecrire pour se libérer

En 1997, alors qu’il n’avait que 10 ans, Driss et sa famille se voient dans l’obligation de s’échapper du Congo pour fuir la guerre civile. Des horreurs, ils en ont vus. Leur but était de rejoindre la France et plus précisément Bordeaux. En grandissant, Driss essaie de tout oublier. C’est avec plus ou moins de succès qu’il y parvient. Finalement, il a besoin d’écrire son histoire pour se libérer.
Driss retourne au Congo en 2014, où sa famille est finalement retournée après que la situation se soit calmée. Là-bas, son père le questionne et lui raconte des bribes de ces années douloureuses que Driss avait tenté d’effacer de sa mémoire. A ce moment, beaucoup de choses émergent dans la tête du jeune dramaturge. Cet instant de sa vie l’a beaucoup aidé à écrire le texte final de La Fuite. « Tous mes amis ont découvert mon passé récemment. Ils ne savaient pas ce qu’il m’était arrivé. Je trouvais ça gênant de parler de ça » nous explique Driss. Finalement, il a su trouver les mots appropriés pour écrire un texte à la fois drôle et touchant.

Une collaboration avec David Baiot

Aujourd’hui, Driss Homet est le propre metteur en scène de sa pièce. « J’avais besoin de faire ce travail. Et petit à petit, j’ai vu que le sujet parlait au public. Qu’en France, c’était le moment pour proposer une pièce comme ça. Notamment parce qu’on parle d’identité nationale ou encore de crise migratoire ». Tout ce projet s’est monté assez vite. Il fallait une tête d’affiche pour La Fuite. Driss a alors contacté David Baiot avec qui il faisait de la figuration auparavant. David Baiot est un comédien désormais célèbre pour avoir joué dans la série télévisée Plus Belle La Vie pendant plusieurs années. Il a tout de suite été très enjoué par la pièce de Driss Homet. Le jeune metteur en scène a, à cet instant, trouvé sa tête d’affiche. A partir de ce moment, la pièce a trouvé d’autres comédiens. Rapidement, la pièce était prête à être jouée.
La Fuite connait un succès inattendu. Fier de cette surprise, Driss a choisi de mettre son texte en livre, disponible en librairie depuis fin janvier. Les ventes de cette œuvre vont lui permettre de mieux développer la mise en scène de la pièce grâce.

« Libre d’être insouciant »

A travers La Fuite, Driss Homet veut se libérer de ce qu’il a vécu. Il veut également toucher un public parfois ignorant de ce qu’il s’est passé au Congo, tout en abordant des thèmes qui deviennent centraux en France. « La France est un super pays, on est libre de dire, de faire, et de profiter de ce qu’on veut. On est même libre d’être insouciant. On peut rester enfant très longtemps. Alors qu’au Congo on nous apprend très vite le travail et la notion d’argent à cause de la nécessité de s’en sortir. Il faut que le public se rende compte de cela ».
La Fuite faisait salle comble le jour où nous sommes allés assister à la pièce. Le public était conquis. Driss Homet connait un très bon départ et poursuivra surement avec une belle carrière.

Estelle Lautrou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here