PALABRES AUTOUR DU ROMAN : « Le Pain Nu » de Mohamed CHOUKRI – (Mai 2013)

10394
0
PARTAGER

Mohamed CHOUKRI  

Merci de patienter pendant le chargement...

RESUME :
Mohamed CHOUKRIUne famille, dans le Maroc des années 40, quitte le Rif pour Tanger. Afin d’échapper à l’écrasante tutelle du père, auquel ses enfants vouent une haine sans partage, le narrateur s’éloigne bientôt des siens. Il connaît la famine, les nuits à la belle étoile, et rencontre la délinquance, les amitiés nouées dans les bas-fonds de la ville, la sexualité, la prison, la politique. Quinze ans après la parution du Pain nu, la voix de Mohamed Choukri apparaît toujours comme celle d’un écrivain majeur.


BIOGRAPHIE :
Mohamed CHOUKRIMohamed Choukri est un écrivain marocain.
La misère pousse sa famille à émigrer vers Tanger en 1942, puis vers Tétouan et Oran. Il retourne ensuite s’installer seul à Tanger.
Sa langue maternelle est le berbère (rifain). Il n’apprend à lire et à écrire l’arabe qu’à l’âge de 20 ans. Il devient instituteur, puis professeur, après avoir été élève de l’École Normale et se met à l’écriture.
Il est découvert, publié et traduit grâce à Paul Bowles. Sa première nouvelle « Violence sur la plage » paraît en 1966, il collabore ensuite régulièrement à des revues littéraires arabes, américaines et anglaises. À la même époque, il fréquente aussi Jean Genet et Tennessee Williams.
Ses principales œuvres seront la trilogie autobiographique commencée avec « Le Pain nu », suivi de « Le Temps des erreurs » puis « Visages ». En raison de la censure, « Le Pain nu » ne paraîtra au Maroc qu’en 2000.
Il a obtenu le prix de l’amitié franco-arabe en 1995.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here