Vanessa MEFLAH (Stagiaire : Janvier – février 2013)

1756
0
PARTAGER

 

Vanessa MEFLAH   

Merci de patienter pendant le chargement...

Vanessa Meflah, une graine de journaliste

 

Journaliste dans l’âme cette jeune fille de 25 ans est sur d’elle. Pleine de talent, Vanessa ne souhaite qu’une chose : être journaliste.

 

Grande et menue, le teint mat, les cheveux ondulé et les yeux marron Vanessa est une jolie jeune femme. Mais bien sur l’apparence physique ne fait pas tout et tant mieux ! A 25 elle est déjà sur de ce qu’elle veut faire, journaliste. Ce métier l’attire depuis toujours. C’est au lycée qu’elle a eu le déclic. Pour elle ce n’est pas à Libération ou au Figaro qu’elle se voit mais devant un micro radio. Après un baccalauréat Litteraire ce n’est pas dans une école de journalisme qu’elle s’oriente mais vers une double License d’histoire et d’anglais. « je voulais avoir un bagage avant de commencer une école ».

Vanessa ne laisse rien au hasard en ce qui concerne sa vie professionnelle. Elle sait ce qu’elle veut et elle le fait savoir. Cette jeune femme d’origine algérienne n’a pas sa langue dans sa poche. Ce qui, lorsqu’on ne l’a connaît pas, peut être surprenant. Au premier abord Vanessa apparaît comme une jeune femme timide et réservée. Mais il n’en est rien ! Quand elle veut quelque chose elle se donne les moyens de l’obtenir. C’est ce qui s’est passé pour son entrée à l’ISCPA (Institut Supérieur des Médias de Paris). Pendant un an Vanessa s’est préparé au concours en suivant des cours à distance avec le Cned. A côté elle travaillait dans le célèbre fast food américain Mac Donald’s. Cet acharnement a payé.

Le rêve devient réalité
Le journalisme est un milieu qui l’a fait rêver. Du moins la faisait rêver. Actuellement en deuxième année de journalisme. La jeune femme découvre chaque jour un peu plus l’envers du décor et ne cache pas que « plus on est dedans moins ça me fait rêver ». Mais ceci ne retire rien à sa détermination. Plus tard elle sera présentatrice radio ou JRI documentaire. Ce qu’elle veut c’est de l’action être sur le terrain. Le traintrain du quotidien métro boulot dodo ce n’est pas fait pour elle. Elle le sait car elle a fait un stage de trois mois dans un magazine culinaire. Faire du desk et répéter continuellement les mêmes gestes, Vanessa n’aime pas ça. « Je n’avait pas l’impression de faire du journalisme ». Il lui reste encore un an avant de faire son choix. Le moment décisif sera son stage d’été. Elle va enfin pouvoir découvrir comment se passe une émission radio. Vanessa est une voyageuse dans l’âme. C’est pourquoi après sa license elle se demande s’il elle ne va pas voyager. Découvrir à quoi ressemble le journalisme ailleurs que dans l’hexagone. Entre la globetrotteuse et la mordue d’étude elle ne sait pas vraiment que choisir.

Journaliste dans l’âme

Vanessa Meflah a toutes les qualités requises pour être journaliste. Assidue et curieuse elle n’aime pas faire les choses à moitié. Elle le sait, elle en est persuadée. Le journalisme est fait pour elle. 

                                                                       Naomie ROBERT


 Travaux réalisés par Vanessa MEFLAH à Sud Plateau TV

1 – FESPACO 2013 : Conférence de presse à la Cinémathèque de Paris.

2 – Donso : Quand l’électro flirte avec le n’goni

3 – IBEYI : du rite à la scène

4 – « MON GENERAL » se détend 

5 – ABLAYE CISSOKO & VOLKER GOETZE : un doux remède musical

6 – « LA LOUCHE EN OR » étanche la soif des enfants…

7 – « NOUN, LA DANSE DES ELEMENTS… » d’Assia Guemra

8 – « LE SACRE DU PRINTEMPS… » de Faizal Zeghoudi

9 – Présentation de « L’Autre journal », édition Février 2013

10 – Présentation de « L’Autre journal », édition Mars 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here