Naomie ROBERT (Stagiaire : Janvier – février 2013)

1672
0
PARTAGER

Naomie ROBERT   

Merci de patienter pendant le chargement...


Naomie Robert : le taff à l’état pur

Elle ne manque pas d’enthousiasme. Elle est la nana qu’il faut avoir dans son équipe quand on part en tournage. Une acolyte de choc et une vrai bosseuse. Quand on aime ce qu’on fait on y va franchement…et cette nana, Naomie, elle y va. A 20 piges seulement, Nao rêve déjà de grands reportages et se voit continuer à germer et à murir derrière la caméra.

Attirée par les métiers de l’audiovisuelle, Naomie commence par un Bac ES pour ensuite se diriger vers une école de journalisme. Avant ça, elle part un an à Londres pour apprendre la langue, d’abord au sein d’une école, puis finalement c’est en travaillant dans des restau’ et un bar qu’elle termine son voyage et son apprentissage. De retour sur Paname, Naomie passe ses concours d’entrée en école de journalisme. Elle intègre l’ISCPA et se voit déjà manier la caméra. Ce qui l’a conduis jusqu’à cette école, c’est sa symbolique curiosité que tout journaliste a, et surtout son envie de partager et voyager. C’est aussi ça le métier de journaliste que Naomie imagine et conçoit, partir pour mieux revenir (un peu kitch mais ça passe)… chargée d’infos et d’images. Nao c’est un peu notre Indiana Jones à nous. Une aventurière qui s’imagine filmer en terre inconnue, en road trip autant que possible, pour l’amour du journalisme bien sûr. JRI (journaliste reporter d’images) c’est son dada quoi ! Pas de routine, elle aime et préfère quand ça bouge. Métro boulot dodo, non merci, épargnez lui ce train de vie répétitif et lassant. De l’action on a dit. Aussi passionnante que passionnée cette fille, qu’on se le dise, c’est une vraie bosseuse.

Nao c’est La nana hyper organisée et calée sur son agenda, tout y est noté, une vraie « working girl ». On ne vous parle pas de son sac. Bon juste un peu alors. Des petites pochettes et des petites boites pour chaque chose. Et oui, on ne mélange pas tout. Attention. Bon c’est vrai, Mary Poppins et son sac magique se sont peut-être un peu (juste une peu) incarnés en elle, mais ça fait tellement plus organisé et délicat. Et que dire de sa lunch box. On ne peut vous parler de Naomie sans évoquer sa lunch box. Toujours sa « gamelle » dans son sac. Son thermos. Trop organisée cette fille. « Tu ne peux pas test quoi ». Même en reportage, quand toi t’as rien à manger et que tu dis « merde comment je vais faire pour tenir », super Nao et sa lunch box rapplique et elle te sort un je ne sais quoi de son sac, et là tu te dis « elle gère ». Qu’est qu’on disait au début…c’est elle qu’il faut avoir dans son équipe en tournage.

Bon plus sérieusement, c’est une fille qui a la pêche et qui met la pêche. Toujours le smile, elle a toujours une petite blague à vous sortir, pour détendre l’atmosphère en interview par exemple. Sur le terrain, pas de doute elle y est très à l’aise. Du plaisir elle en prend, et ça se voit. Elle y va, elle tente, elle ose, elle boss quoi.

Après l’école elle envisage de travailler directement, si une opportunité lui sourit, ou bien partir à l’étranger, pourquoi pas l’Australie. Une future JRI, future journaliste tout court. La machine est lancée. Y a plus qu’à. Faites place.                                                                                                                       

Vanessa Meflah


Travaux réalisés par Naomie ROBERT à Sud Plateau TV

1 – MAGOU SAMB, toute une histoire

2 – SANKOFA, the place to be

3 – LES TAMBOURS DE BRAZZA : un véritable mélange de style

4 – « MON GENERAL » se détend

5 – « MOI, MONSIEUR, MOI  » de Patricia Gomis – Au TARMAC (Paris 20ème)

6  – NUIVER réchauffe l’hiver au Divan du Monde

7 – KUKU à La Bellevilloise

8 – Dans les coulisses des Ballets de Tahiti ora

9 – L’Autre Journal : 4ème édition Mars 2013

10 – L’Autre Journal : 4ème édition Février 2013

11 – Django unchained s’attaque à Montmattre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here