L’AUTRE JOURNAL : Edition de février 2014 – Par Helena KAMBEROU

1077
0
PARTAGER
v:escapeXmlAttribut(profileItem.fullName)Voici une nouvelle édition de l’Autre Journal et avec elle la découverte de nombreux artistes. Qu’ils aient choisi la musique, les arts plastiques ou la danse, ces ambassadeurs des cultures du Sud nous permettent une nouvelle appréhension du milieu artistique. Lorsque qu’Hilaire Penda convie deux de ses amis à partager une scène dans l’improvisation totale et sans forcément se connaître, il le fait pour le plaisir. Celui de partager, d’évoluer et de proposer à un public une partie intime de soi.
Bien évidemment, il n’y a pas d’art sans quelqu’un pour le nommer ainsi ; une personne touchée par ce qu’elle voit, entend ou ressent. Ainsi se crée le public. Vous et tous ceux qui décident à un moment de découvrir ou approfondir un vivier de connaissances nouvelles.

Il est important de ne pas rester isoler. De s’ouvrir, d’avoir soif d’un monde qui n’a attendu personne pour se rendre accessible à chacun. Il est alors dans notre choix personnel une valeur importante, le respect de ses goûts. Il est important de savoir donner également. Et de vouloir mettre à disposition de tous, un savoir que certains tentent de s’approprier et marchander. En cela l’exposition Kanak au Quai Branly remplie une double fonction : faire découvrir le patrimoine des populations autochtones de Nouvelle-Calédonie, mais aussi lui rendre hommage et sensibiliser à sa cause. L’art utile, l’art engagé, l’art pour l’art mais dans une dynamique lourde de sens.

Au fil des semaines, les rencontres se sont multipliées dans un Paris qui fourmille d’une composante humaine artistique presque inégalable.

Camille Carlier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here